Veuillez entrer le code:

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.

parodies interdites au moins de 18 ans

 

parodie inspirer par une ville et une chanson dont je tairais le nom

c'est une parodie de "Nathalie" de Gilbert Becaud

sa chanson parle de moscou et la mienne de toulon donc l'eprit est garder

 

 

 

A Toulon

La grande ville est très belle

Je marchais seul comme un con

Je n’croyais pas qu’il pèle

A Toulon

Y avait du monde cet été

Les feuilles par terre c’est pas bon

Et je sais qu’un jour je vais me casser

De Toulon

 

Mais j’espéré un jour être sobre

Quand viendra le mois d’octobre

Je m’y crois déjà

Ou je pourrais sortir des classes

On irait au café d’la place

Prendre une « viens par là »

 

Pas celle qu’on trouve  prés d’Chicago

Là bas c’est que des cageots

J’crois bien que chez vous on lui donne un nom

Une putin de Toulon

 

Dans sa chambre prés de la cage d’escalier

Une bande de minots

L’attendait vraiment penaud

J’les ai pris, tous pris en pitié

Ils voulaient tous nous voir

Et ma putin jouissait

 

Premier, deuxième et troisième

Ensuite quatre, cinq et sixième

Et puis sans s’arrêtez

Jusqu’au septième ciel

Et puis ils ont tous spermes

En criant de toute leur panse

Pour une délivrance

Ils ont tous stoppez

 

Et quand le lieu fut éteint

Tous les minots étant partis

Je suis restez seul avec ma putin

De Toulon

 

Plus question de resté sobre

Ni de venir au mois d’octobre

Je n’y pensais plus là

Je me suis fais virer des classes

J’vais encore au cafe d’la place

J’travaille maintenant là-bas

 

et maintenant quand j’ m’ennuie

Que je me pose des questions

Et si un jour j’allais revoir mes filles

De Toulon, de Toulon

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    admin (dimanche, 17 avril 2011 11:10)

    texte place 4eme pire au parodyland awards 2010